Posted on

Méloée Mook, article premier

Je suis heureuse de pouvoir partager à mon tour ce que je crée sur ce blog.
Qui je suis ? Haha, mystère ! Non, je rigole (il faut croire que je suis d’humeur blagueuse aujourd’hui), je suis la fille de la créatrice qui tient ce blog et qui se tisse une place sur la toile depuis le 12 septembre 2007, du plus loin que j’ai pu retrouver (oui je suis allée chercher jusque là, autant dire tout de suite que je suis très fière de ma mère – non je ne dis pas ça pour obtenir un nouveau téléphone). Donc si vous ne le savez pas encore, je me nomme Chloé et suis âgée de maintenant presque 16 ans, mais personnellement sur internet je préfère qu’on m’appelle par mon pseudonyme : Méloée – soit en entier Méloée Mook que j’abrège par fois de deux grands “M” sur une photo ou à la fin d’un texte.

 MeloeeMookchat

Ça, c’est moi en train de torturer mon chat.

 

Soit, mais qu’est-ce que je fais là ? Ah oui, je l’ai déjà dit : pour partager, moi aussi, ce que je crée. Parce que oui j’ai un gros problème : j’adore créer des choses mais honnêtement, si c’est pour les garder pour moi, je ne vois pas l’intérêt ! Mais qu’est-ce que je crée moi ? Haha, et bien je me sens d’humeur à raconter une histoire…

 

ATTENTION : Si vous avez la flemme de lire un pavé ennuyeux aujourd’hui, je vous conseille de vous contenter de regarder les photos.

 Moi devant un PC

Oui j’étais comme ça toute la journée mais en quelque chose de moins présentable…

 

Bon, alors tout a commencé avec une prise de conscience : je ne sais rien faire de mes dix doigts. Ben ouais c’est un peu triste mais en même temps à passer tout mon temps sur l’ordinateur ou la console, forcément je ne sais rien faire. Donc ça a été long et laborieux mais j’ai finalement réussi à me détacher d’un jeu en particulier qui me prenait tout mon temps, et avec un peu de volonté, j’ai réussi à trouver quelque chose qui me passionne – mais je ne vais pas le dire tout de suite sinon ce ne serait pas un vrai pavé ennuyeux.

 Broderies-MM

Ne me demandez pas pourquoi le panda s’appelle Nino…

 

Donc pour commencer, je me suis essayée à la broderie. Oui, ma mère en brodant tout le temps m’avait donné envie d’essayer. J’ai donc commencé par un petit panda, motif assez simple quand je faisait tout au feeling, ne connaissant aucun point et ayant la flemme de chercher dans un livre. Bref, j’ai trouvé ça bien sympa de broder ce petit panda mais honnêtement je ne sais toujours pas quoi en faire… J’ai ensuite fait une licorne (que je n’ai toujours pas finie d’ailleurs…) et puis j’ai expérimenté en compagnie de ma mère une après-midi broderie en groupe. J’étais la seule fille de mon âge alors autant dire que je ne participais pas beaucoup aux conversations compte tenu de ma grande timidité mais j’ai trouvé cela bien sympa et je recommencerai volontiers ! Mais la broderie n’était pas trop mon truc. Oh, en groupe c’était super mais toute seule dans mon coin, ça m’a vite lassée.

 

Premiers bracelets tout moches

Et puis, un jour, j’ai ressorti un vieux métier à tisser des perles que j’avais reçu à noël il y a quelques années. Et pendant une semaine, on s’y est tous mis : ma mère, mon père et moi à tisser des perles sur le canapé devant un bon film. Mais pour moi, ça n’a pas vraiment duré qu’une semaine. J’avais vraiment envie de continuer alors j’ai eu le droit à des perles de rocaille 3mm de toutes les couleurs ainsi qu’au livre “Le tissage Peyote” des éditions de Saxe pour expérimenter cette nouvelle technique qu’était le tissage peyote. Au début j’ai eu un peu de mal, douée comme je suis, mais une fois que j’avais compris, j’avais tout de suite adopté !

 Premiers peyotes

Voici mes premiers bijoux en tissage peyote.

 Vieille manchette turquoise

Oui c’est une vieille image parce que j’ai offert la manchette et que donc je ne pouvais pas prendre de nouvelle photo.

Vieille manchette rouge

Et ça c’est une vieille image parce que j’avais la flemme de reprendre une photo alors que celle-là est à peu près potable…

 

Et puis, suite à une expédition à “La cabane à Perles”, j’ai pu expérimenter les miyukis. Un pur bonheur ! Fini l’irrégularité ainsi que tous les petits désagréments et difficultés liés aux perles de rocaille 3mm. Les miyukis sont des perles plus petites (personnellement j’utilise de 11/0) mais surtout plus régulières. Ainsi notre travail nous paraît plus fin, moins grossier, mais surtout – et ça c’est bon pour l’ego – nous donne l’impression d’être super doué.

 
Premier bracelet miyuki

Mon tout premier essai en miyuki.

 Totoro premier tissage classique miyuki

Et le deuxième était pour ma môman.

 

Et enfin, après le peyote, j’ai expérimenté le brick stitch il y a quelques jours grâce au super tuto de rose moustache et son tipi. Une super technique qui permet de faire des formes diverses et variées en passant l’aiguille deux fois dans chaque perle rendant ainsi le bijoux plus solide.

 tipi-brick stitch-rose moustache-BO tipi-brick stitch-rose moustache-BO2

Donc, vous l’aurez compris, mon truc à moi c’est que #jenfiledesperlesetjassume (mais j’aime bien essayer d’autres trucs de temps en temps aussi…)

Si vous le souhaitez vous pouvez aussi me suivre ICI sur instagram :)

 

Posted on

Ça sent les vacances ! Cadeaux de fin d’année

Et oui, si on excepte notre lycéenne déjà en vacances depuis 10 jours et les 2 collégiennes qui seront en vacances demain, il reste encore (plus que) 15 jours avant de ranger les cartables pour sortir les valises ! Choueeette ! Je suppose que comme nous, vous aussi attendez l’été avec impatience, besoin de soleil, de chaleur, de farniente, de repas en bonne compagnie à l’ombre de grands arbres, de mojitos bien frais, de balades… Bref de VACANCES !

porte-clef merci (3)

Mais avant cela donc, n’oublions pas de remercier celles et ceux qui ce sont occupés de nos chérubins tout au long de l’année : enseignants, ATSEM, AVS, EVS, Ass Mat. Y a du monde autour de nos pitchounes pour les aider à grandir !

porte-clef merci (5)

 

Cette année, j’ai décidé de faire à chaque enseignant un porte-clef personnalisé en plastique fou. L’idée vient du blog « De l’accessoire vers l’essentiel ».  J’ai laissé tomber le mini tableau, je n’ai pas encore compris pourquoi mais un coup sur 2 mes impressions bavaient méchamment. Mais je me suis bien amusée à trouver des illustrations pour chaque enseignant : des motifs celtiques pour les 3 enseignants de classes bilingues bretons, des motifs hollandais pour l’enseignante qui a emmené nos CE2/CM1/CM2 au Pays Bas.

porte-clef merci (6)

 

Pour l’EVS (emploi de vie scolaire) qui est une perle pour toute l’équipe enseignante et qui a accompagné mon bonhomme de 9 ans pas mal de fois avec patience en attendant l’attribution d’une AESH (anciennement AVS) ainsi que pour l’ATSEM de la classe de Galaan, j’ai choisi de coudre des tote bag personnalisés. Un petit message sympa coupé dans du flex grâce à ma Scan’n Cut.

tote bag merci (5) tote bag merci (7)Mais voilà, mes petits tote bag ont donné envie à ma soeur et ma belle-soeur d’en offrir aux accompagnants de leurs enfants également, alors hop! hop! On ressort la machine magique et voilà de nouveaux tote bag (j’ai oublié de photographier ceux de ma belle-soeur, flûte !)

tote bag merci (3) tote bag merci (2) tote bag merci (1)

 

Chez nous, chaque porte-clef ou tote bag sera offert avec un pot de miel de notre dernière récolte de printemps.

porte-clef merci (12)

 

Je profite de cet article pour vous annoncer 2 choses :

  • la première est que nous avons mis notre maison en vente, et que vous pouvez retrouver notre mini-site dédié à cette adresse. N’hésitez pas à visiter virtuellement, et à partager. Et si un pied à terre en Brocéliande vous dis…
  • la 2ème est que je vais créer une nouvelle catégorie à ce blog pour laisser parfois la parole à ma fille aînée, Chloé/Méloée Mook qui a des choses à dire, des choses à montrer et envie de partager ce qu’elle crée elle aussi. Premier article de la miss demain, alors revenez-vite !