Posted on

*Départ en vacances* La trousse de toilette familiale

Vanity bleue (6) (Copier)
Chaque année, nous partons chez mes parents pour quelques semaines. Chaque année, au moment de préparer les affaires de toilettes et pharmacie pour toute la famille, je me retrouve avec plusieurs trousses parce qu’aucune n’est assez grande pour nous 7. Chaque année, je peste, je cherche un peu partout le vanity idéal et… je fais chou blanc.

Vanity bleue (2) (Copier)

Mais cette année n’est pas une année comme les autres, parce que cette année, j’ai créé mon vanity idéal !
Dans la série « On n’est jamais mieux servi que par soi-même »…ben oui, je l’ai fait, enfin !

Vanity bleue (12) (Copier)

Je l’ai fait et pour le moment, je ne suis pas prête à en refaire. J’ai un peu galéré sur les finitions, pas totalement satisfaite du coup de la qualité même si niveau contenance, rangement, je suis plutôt contente. Voilà 1 semaine que nous sommes partis, que nos petites affaires de toilettes sont dans la trousse familiale, et l’organisation est vraiment pas mal, proche du zéro défaut (j’ai le droit de me jeter des fleurs, non ?).

Vanity bleue (3) (Copier)

J’ai choisi des tissus que j’avais en stock : un coton épais d’ameublement pour l’extérieur, une crétonne de coton pour l’intérieur. J’ai matelassé tous les morceaux extérieurs avant l’assemblage pour donner plus de tenue à mon vanity, ajoutez un fond semi-rigide en jeffytex et des pieds de sac au fond.

Vanity bleue (7) (Copier)
A l’intérieur, on trouve donc un emplacement pour chaque brosse à dent (x 7 donc), 4 poches plaquées élastiquées, 1 petite poche zippée pour accueillir élastiques, oriculi, pince à épiler etc. Et un grand séparateur, fixé par des scratch pour mieux organiser et faire tenir les flacons dans le corps principal du vanity.

Vanity bleue (9) (Copier)

J’ai laissé tombé, en montant mon projet plusieurs poches que j’avais imaginé : d’autres poches élastiquées sur le séparateur, des poches zippées extérieures au vanity, une poche zippée à l’intérieur du couvercle. J’ai laissé tombé par manque de temps, de patience aussi, je l’avoue. Au départ, le séparateur devait être au milieu des côtés du vanity, mais je me suis trompé en montant la poche zippée transparente que je voulais dans le couvercle. Flemme de tout démonter, j’ai décidé de mettre mon séparateur en diagonale. Pas choquant, ni gênant à l’usage.

Vanity bleue (11) (Copier)

Bref voilà, pas mal d’erreur, une petite galère pour monter les fermetures éclair, il faudra que j’approfondisse ce point là niveau finition mais sinon, la trousse est plutôt pratique, de bonnes dimensions (20cm x 25cm x 25 cm) pour notre famille nombreuse (mais pas adepte de mille produits de toilettes non plus).

Vanity bleue (4) (Copier)

 

 

 

Posted on

La nouvelle jupe de Pauline Alice : Mirambell

Encore une fois, Pauline m’a fait confiance en me demandant de participer au test d’un de ses nouveaux patrons.
Il s’agit de la jupe Mirambell, un retour aux sources de cette marque de patrons indépendante avec un style rétro très marqué.

Mirambell vA PA Test (2) (Copier)

Sur le papier, Mirambell avait tout pour moi : une taille haute, de larges poches, des plis plats joliement placés, des détails originaux à la ceinture et aux poches. Oui, vraiment, le dessin technique m’a emballé et je m’imaginais déjà passer l’été dans ma nouvelle jupe.

Mirambell vA PA Test (17) (Copier)

Pour tester le patron, j’ai choisi dans mon stock un vieux tissu polyester acheté depuis longtemps dans un bac de coupons à 5€. Un tissu que je ne regretterai pas en somme. Ais-je bien fait ? Je ne sais pas. Car je suis assez mitigé sur le résultat, mais je me demande si le tissu n’y ai pas pour beaucoup.

Mirambell vA PA Test (21) (Copier)

Si je ne suis pas sûre du style, du fit sur moi, je suis pourtant complètement emballé par le patron, le montage etc. Je me suis éclatée avec le montage des poches, très originale et qui donne de jolies finitions. Comme d’habitude, les explications de Pauline sont limpides. Sur la version test, il y avait une petite erreur de correspondance entre la longueur de la jupe et celle de la ceinture qui m’ont donné quelques sueurs et des plis disgracieux au niveau des poches mais ce problème a été corrigé bien sûr sur la version finale.

Mirambell vA PA Test (5) (Copier)

En fait, la découpe à la ceinture qui me plaisait tant sur le dessin technique, une fois portée, j’ai l’impression qu’elle souligne mon bidon arrondi. La longueur au genou, couplé avec ce tissu fait un effet un peu mémère que je n’assume pas. Vous l’aurez compris, cette version test ne sortira pas de mon dressing, en fait, elle est même déjà dans mon bac de fringues pour les vide-grenier.

Mirambell vA PA Test (10) (Copier)

Pourtant, lorsque je regarde les versions de Pauline Alice sur son site je suis toujours fan du rendu. Surtout la version en viscose curry de Béa mais… est-ce une coupe adaptée à ma morphologie ? Je pense que je retesterai ce patron dans un tissu qui me plait plus parce que là, j’ai vraiment pas le coup de foudre avec mon jacquard polyester vert kaki !

Mirambell vA PA Test (8) (Copier)

Sur ce, je vous souhaite un bel été, un mois d’août ensoleillé et rempli de moments de bonheur. Pour ma part, je passe le mois d’août dans ma famille dans le Sud Quercy, et le beau temps est au rendez-vous !