Posted on

Renaissance d’un manteau d’homme

Ah ! Les hommes, les habiller, c’est souvent toute une histoire. Non ? Pas chez vous ? Vous n’avez pas un homme qui porte des décennies les mêmes vêtements jusqu’à ce qu’ils soient totalement élimés ? Vous n’êtes pas obligé de ruser en rangeant les Tshirts propres en dessous des autres histoire que « ces 4 là » ne soient pas toujours ceux qui sortent du placard et que les autres « ceux qui dorment dans le tiroir depuis des mois » aient leur heure de gloire ? Et bien, vous en avez de la chance !

manteau-sylvie-(17)
En tout cas, ce n’est pas mon cas, ni celui de ma collègue ! Elle est passé il y a quelques mois à la maison avec une demande toute particulière sous le bras : le manteau de son mari.
Le manteau, ou ce qu’il en restait ! Je n’ai pas conservé les photos que j’ai prise à l’arrivée de la bête mais bon, vous imaginez ce que peut être un manteau bien élimé, troué un peu partout ? Et bien voilà. Voilà ce que Monsieur s’obstinait à porter l’hiver alors même qu’il en a un autre plus neuf, mais non, c’est celui-ci et pas un autre qu’il voulait. Celui ci dans lequel il se sentait le mieux, le plus à l’aise.
Parce que oui, un homme ça s’habille pratique, avant de s’habiller esthétique.
manteau-sylvie-(15)
Donc la demande de mon amie était simple : refaire le même manteau, le plus exactement possible le même.

La base de la bête était assez simple. Mais à y regarder de plus près, pas mal de petits détails, donc avant de commencer à découdre la relique pour en reporter le patron, je l’ai pris en photo sous toutes les coutures, histoire de ne pas oublier tous les détails qui en ont fait le manteau fétiche de Monsieur depuis si longtemps, histoire que le nouveau trouve sa place dans son cœur et surtout…sur son dos !
manteau sylvie making off (2)
Une fois tout démonté, patron reporté, le plus long a été le matelassage du tissu extérieur. N’ayant pas trouvé exactement le même tissu que celui d’origine (une sorte de jean gris matelassé avec une couture tous les 10 cm), nous avons choisi un sergé de coton que j’ai donc patiemment matelassé avant découpe des pièces. Une journée complète plus tard, je pouvais enfin poser le patron dessus.
manteau sylvie making off (6)
Côté doublure, Madame a pris un petit risque. Elle qui aime le fun, la couleur, a choisi de remplacer la simple doublure acétate noire par une doublure plus fantaisie : un satin imprimé orange/marron dont j’ai eu la chance, ouf! , d’acheter le dernier coupon chez Ma Petite Mercerie, il y avait juste juste ce qu’il me fallait en métrage, une aubaine sur ce coup-là !
manteau-sylvie-(3)
Le manteau comporte donc sur le devant extérieur 2 poches plaqués à larges rabats, une capuche avec lacet (doublée en sweat noire elle, pour qu’il n’y ai pas de couleur qui apparaisse à l’extérieur – on ne prend pas de risque avec la portabilité par Monsieur !)
manteau-sylvie-(13)
A l’intérieur , 1 poche de chaque côté : poche passepoilée boutonnée et poche passepoilée zippée. Le tout bien renforcé bien sûr, pour que la doublure satin ne souffre pas trop.

manteau-sylvie-(6)

manteau-sylvie-(5)

La bas du manteau est resserrable par un lien qui vient se bloquer dans de petits renforts triangulaires pris entre la parementure et la doublure. C’est bizarrement sur cette partie que j’ai eu le plus à me creuser les méninges pour me souvenir du montage d’origine, malgré mes photos.
manteau-sylvie-(7)

Les bas de manches ont de larges poignets matelassés eux aussi.
manteau-sylvie-(11)

J’avoue, j’ai eu de nombreuses sueurs froides, peur de ne pas y arriver, de faire une bêtise irrécupérable mais finalement, touti va bene !

manteau-sylvie-(14)
Et le modèle étant pile poil de la taille de mon homme, j’ai précieusement conservé le patron (et mes notes sur le montage) pour lui en faire un, il a besoin d’un manteau un peu plus sport que celui que je lui ai fait l’hiver dernier.

manteau-sylvie-(16)
Le nouveau manteau a plu à Madame, par contre, je ne sais pas encore s’il a été adopté par Monsieur. On n’a pas encore accueilli l’été en Bretagne, mais l’hiver a quand même enfin pris la porte ! Verdict dans quelques mois …

manteau-sylvie-(10)

 

 

Posted on

Blouson mi-saison pour petit gars

Le printemps arrive, j’ai fait un peu le tri dans les armoires et il s’est avéré que Galaan n’avait plus de blouson mi-saison à sa taille. Eden, lui, en avait un, cousu l’an dernier à la même époque mais plutôt qu’en coudre un pour Galaan qui n’aurait été porté que cette année (il grandit vite le bonhomme, il aura bientôt dépassé son frère !), et bien j’ai choisi d’en coudre un nouveau pour Eden, et de refiler celui d’Eden à Galaan.

fonzie-porte

Vous avez suivi ou je vous ai tous perdu ? La joie des fratries et du manège des penderies !

Bon tant pis si vous ne suivez plus, le fait est que voilà le nouveau blouson d’Eden. Le même modèle que l’an dernier, coupé une taille au-dessus. Un patron Ottobre (je ne sais plus lequel) qui se nomme Fonzie (Happy Days, vous vous souvenez ? Je trouve que ça lui va bien à ce modèle! )

blouson-fonzie-ottobre-eden-(1)

Attention défi chutes : TOUS les tissus ayant servi dans ce projet sont issus de chutes de coupon, une bonne opération donc pour vider un peu les étagères !

Nous avons donc pour l’extérieur, en tissu principal, un coton imperméable (pas enduit non, une face imperméable au dos) qui restait d’un autre imperméable, du lin jaune imperméable qui a servi pour coudre un ciré breton devenu trop petit maintenant, un micro reste de lin canard et du bord côte jaune et canard.

blouson-fonzie-ottobre-eden-(6)

La doublure est une chute de viscose imitation jean à rayures tennis dans laquelle j’avais coupé des petites tuniques il y a quelques années déjà.

Une bonne opération, je n’ai acheté que la fermeture éclair pour ce projet !

blouson-fonzie-ottobre-eden-(5)

 

Comme le patron ne proposait pas de capuche, et qu’un blouson mi-saison sans capuche, en Bretagne, c’est une hérésie, j’ai ajouté une capuche pressionnée (flûte en voyant la photo je me rends compte que j’ai oublié de poser le velcro pour fermer la capuche!). Pour cela, j’ai cousu sur le manteau, au moment d’assembler le col une bande de tissu qui accueille les côtés mâles des pressions, et sur la capuche, j’ai posé les côtés femelles.

Voilà sur cette mauvaise photo vous pouvez voir la bande. Les pressions n’étaient pas encore posées, Eden ayant accepté pour seul et unique essayage/photo vite fait sur téléphone le moment où je n’avais pas encore fait la capuche.

fonzie-dos

L’originalité du modèle vient de ce double bord côte qui donne un effet bicolore et rappelle les empiècements devants.
Des poches sont cachées dans la couture des devants milieu et côté, discret, et pratique pour y glisser les mains.

blouson-fonzie-ottobre-eden-(2)

 

Merci Eden de nous montrer le petit passepoil canard cousu à la parementure (et de nous faire admirer au passage ton Tshirt préféré offert par Marraine Loo :-) )

 

fonzie-devant

 

Avec un peu de chance, quand le temps le permettra, je pourrais vous montrer mes 2 petits gars dans leur blouson Fonzie respectif ?