Posted on

La mort d’ALittleMarket

ALMBerne

J’ouvrais l’ordinateur aujourd’hui pour vous parler de nouvelles créations, pleine d’enthousiasme que j’étais et puis un mail est arrivé qui a tout changé.
C’est une bien triste nouvelle aujourd’hui pour tous les créateurs français présent sur la célèbre plateforme ALittleMarket, mais aussi pour les clients qui pouvaient trouver des produits uniques, fait main ET français sur ce site, ils ferment.

…1 minute de silence…

ALittleMarket a été racheté par Etsy, la plateforme américaine en 2014. Aujourd’hui, Etsy a décidé de fermé ALM au profit de sa plateforme internationale. Ils nous proposent donc de transférer nos petites boutiques sur leur plateforme.
Quelque part, je pourrai m’estimer heureuse : Etsy est internationale, donc plus de clients potentiels ?
Oui, mais aussi + de concurrences, – de visibilités et puis…

Home Sweet Home (5) (Copier)

ET puis Etsy, c’est un autre fonctionnement.
Déjà, j’étais attachée au côté « fait main français », dans ma philosophie pour plus d’écologie, d’éthique etc, acheter français revenait à faire vivre des voisins. Acheter sur une plateforme américaine …
Ensuite, sur ALM, le vendeur mettait en ligne gratuitement ses créations, pour une durée indéterminée et payait un pourcentage à la plateforme en cas de vente (5%). Sur Etsy, il faut payer pour mettre en ligne. Pas grand chose certes, mais l’article restera en ligne seulement 4 mois, ensuite, il faut repayer. Plus une commission à la vente également bien entendu.

Et avec ce système, je suis en colère. Comment dire…
Comme beaucoup de petits créateurs pro présent sur ALM, je suis micro-entrepreneur affiliée à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Je paie donc 26% de charges à l’état sur mon CHIFFRE D’AFFAIRES.
26% pour l’état donc + 5% pour ALM + 5% pour Paypal ou 0.50€ par paiement CB (selon le choix de paiement du client). Tout cela, avant déduction de nos charges de production (matériaux, électricité, eau, moyen de communication, emballage, entretien des machines…).  Là il faut payer en plus à la mise en ligne !

Vous voyez où je veux en venir ?
Moi petite créatrice française sans prétention suis-je une vache à lait ? A l’heure où l’on parle beaucoup de l’ubérisation de la société, je ne me sentais pas forcément concernée et aujourd’hui, j’ai pris une grosse claque en pleine face. Moi aussi, je suis victime de cette ubérisation, ma soi-disante indépendance se retrouve mise en péril parce qu’une multinationale américaine a racheté la plateforme française qui me permettait de gagner ma vie a décidé de fermer ce site.
Qu’on se comprenne bien, je trouve normal de payer des taxes à l’état pour les services publiques, hein. Je trouve normal de payer l’entreprise qui me propose un service pour vendre mes créations mais, trop, c’est trop ! Ou alors il faut que chacun accepte de payer un prix normal (mais forcément élevé) pour avoir du fait main français.

pctc new (3) (Copier)

Le pire étant qu’il y a peu, ALM a créé des brigades régionales pour que l’on se réunisse entre créateurs locaux et qu’on organise des trucs ensemble, qu’on avait la tête pleins de projet, reboosté comme en 40 et pffiou, en 5 minutes, le temps de la lecture d’un mail, tout est retombé. Véritable douche froide.

Alors personnellement, je ne sais pas encore ce que je vais faire. Transférer ma boutique sur Etsy pour profiter de leur offre de transfert gratuit, voire les 4 premiers mois ce que ça donne et aviser plus tard ? Ou boycotter Etsy, parce qu’honnêtement, encourager ce genre de pratique me fait mal ?

Wait and see, en tout cas, ma machine continuera à tourner, pour moi, pour vous parce que c’est vital pour moi. La seule question reste par quel moyen je vous proposerai mes créations à la vente ?

Sac à vrac (10)

Posted on

Des gigoteuses spéciales canicule !

Si en Bretagne on atteint des températures records, j’imagine que c’est pareil partout en France, voire pire ! Et si en Bretagne les nuits sont chaudes et difficiles en ce moment, je n’ose même pas imaginer dans le sud comment elles sont. En tout cas, pour nos babys, j’ai la solution : la gigoteuse spéciale canicule !
Vous me direz, s’il fait si chaud, pourquoi ne pas les faire dormir en couche tout simplement ? Et bien, d’une part parce que certains parents ont toujours peur que dans la nuit, la température baisse (oui oui je t’ai reconnu toi la maman stressée là-bas au fond), d’autre part parce que certains bébés ont besoin de ce « rituel » pour s’endormir.De plus, lorsqu’on transpire beaucoup, avoir un tissu qui absorbe, c’est parfois plus agréable que d’être nu sur son drap.

gigoteuse été montgolfière (1) (Copier)
Alors la gigoteuse plein été Créabull’, elle est comment ?
Et bien à l’extérieur, un tissu 100% coton classique, un joli imprimé réhaussé sur le devant d’un grand motif en flex (personnalisable sur demande). Jusque là pas de quoi en faire un fromage. L’idée super appréciable avec les températures actuelles se trouve à l’intérieur de la gigoteuse : la doublure est en double gaze de coton, cette matière si douce, légère, confortable ET absorbante qu’on utilise aussi pour les langes. Avec ça, bébé restera couvert mais au frais et surtout, sa transpiration sera absorbée au fur et à mesure de la nuit et évacuée.

gigoteuse été indien (1) (Copier)

Je vous propose aujourd’hui 3 modèles, j’ai craqué sur ses tissus il y a quelques temps et j’imaginais déjà les jolies turbulettes que je pourrai couper dedans. Parfois, je regrette de ne plus avoir de bébé, juste pour pouvoir me lâcher à fond niveau couture pour tout petit !

gigoteuse été bird song (1) (Copier)

3 modèles donc : Bird Song, avec une jolie cage à oiseau poétique, doublé en gaze bleu ciel. Peau rouge, un imprimé tipi très tendance avec son motif coiffe indienne et sa gaze de coton corail et enfin Voyage onirique et sa montgolfière pour que bébé fasse de doux rêves malgré la chaleur, et sa gaze teal.

gigoteuse été bird song (4) (Copier)

Bien entendu, pour le côté pratique, chaque turbulette s’ouvre aux épaules grâce à de solides pressions métal et sur le côté avec une longue fermeture éclair. Elles sont lavables en machine à 40°C pour une hygiène impeccable.

gigoteuse été montgolfière (7) (Copier)

Le principe de la gigoteuse spécial canicule vous plaît mais vous souhaitez d’autres motifs ou coloris ? Pas de souci, envoyez-moi un  mail et je serai heureuse de discuter de votre projet avec vous. A bientôt pour une autre gigoteuse…de plein hiver !

gigoteuse été indien (2) (Copier)