Posted on

Un dimanche sans couture – Besace Liberty vintage

Premier dimanche des vacances, sous le soleil frais de Bretagne. La visite de la famille, une balade dans la mythique forêt de Brocéliande, et …juste coudre les boutons d’une besace commandée par Virginie…

La besace Liberty Vintage Mollybish

Besace Virginie (1) Besace Virginie (10) Besace Virginie (12)

Pas de nouveautés sur le patron de cette besace, toujours deux grandes poches intérieures, une plus petite, une poche sur l’avant sous le rabat pour mettre des stylos, une bandoulière réglable. Chloé était déçue d’apprendre que celle-ci était faite pour une commande et non pour le stock, elle espérait qu’elle lui reviendrait si elle ne se vendait pas le 1er mai prochain la maline!

Mollybish  bandoulière Mollybish 2 Mollybish Besace Virginie (7)
Lin biscuit de chez Stragier  et Liberty vintage Mollybish pour l’extérieur, lin vert olive pour la doublure, cela nous donne un sac avec un tombé très agréable, assez passe-partout mais féminin tout de même de part le motif du Liberty.

Balade en famille au Val sans retour

Val sans retour  (Ysée Galaan) Val sans retour (Eloïse) Val sans retour  (Chloe)

Un beau soleil ce matin nous a accompagné tout le long de la balade que nous avons fait pour faire découvrir les lieux légendaires de Brocéliande à de la famille en visite.

Val sans retour Ajoncs

Nous avons surplombé le Val sans retour pour admirer les ajoncs en fleur qui parfume l’air de l’odeur du lait de coco puis nous sommes descendu à flan de colline dans le Val pour rejoindre le Miroir aux fées.

 Miroir aux fées

La légende dit que Morgane la fée, demi-sœur du roi Arthur, trahie par son amant,retenaient prisonniers dans ce val tous les chevaliers infidèles. Seul  Lancelot, fidèle à la reine Guenièvre, put rompre l’enchantement, échapper au sortilège et délivrer les chevaliers. A priori, les chevaliers présent ce jour-là sont fidèles, puisque nous sommes tous rentrés à bon port.

Val sans retour-Arbre d'or

Enfin nous avons fait une halte devant l’Arbre d’Or, symbôle de la solidarité qu’à connu le Val sans retour en 1990 après un incendie qui a dévasté 500 hectares de bois. Une légende est née autour de cet arbre, parce qu’en Brocéliande, on aime conter et rêver:

Dans une clairière au milieu de la forêt, se trouvait un arbre doré. Chaque nuit, des feuilles d’or poussaient sur cet arbre, et chaque matin, des lutins venaient les ramasser. Avec ces feuilles d’or, les lutins fabriquaient une potion magique. La recette consistait à faire fondre l’or et à le mélanger à l’eau d’une source secrète dont seuls, ils avaient connaissance. Cette potion leur servait ensuite à rendre la vie aux malheureux arbres arrachés par les tempêtes ou blessés par les hommes.

Un jour, une fillette nommée Henriette vint ramasser du bois dans cette forêt. En s’enfonçant au beau milieu des arbres, elle aperçut l’arbre d’or. Éblouie et étonnée, elle s’en approcha et le toucha. Malheureusement, elle ne savait pas que cet arbre était ensorcelé, et elle fut immédiatement transformée en arbre brûlé, tout près de l’arbre d’or.

Ce soir-là, trois jeunes hommes, inquiets de ne pas voir Henriette revenir, se mirent à sa recherche. Assez vite, ils retrouvèrent sa trace et s’approchèrent de l’arbre d’or. Très surpris à leur tour, ils ne purent s’empêcher de le toucher et furent immédiatement transformés, eux aussi, en arbres brûlés.

Le lendemain matin, comme d’habitude, les lutins vinrent pour ramasser les feuilles. Quand ils arrivèrent près de l’arbre d’or, ils furent très intrigués par ces quatre arbres brûlés qui l’entouraient. Imaginant que dans la nuit, l’un d’entre eux avaient voulu leur faire une farce, ils se mirent à ramasser les feuilles. Aussitôt ils furent transformés en pierres et figés comme les quatre jeunes gens près de l’arbre d’or.

Depuis cette date, sur l’arbre d’or les feuilles ne poussent plus. Pour conjurer le maléfice, on dit qu’il faudrait qu’un enfant retrouve le secret de la potion magique: il pourra alors, grâce à la formule et à l’eau de source, délivrer Henriette, ses trois amis et tous les lutins …

Texte écrit par Nicolas et Pierrick, lauréats d’un concours organisé par l’Office du Tourisme du Pays de Mauron.

 

One thought on “Un dimanche sans couture – Besace Liberty vintage

  1. J’aime cette petite légende…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>